Nouvelles
jeudi, 1 juin 2017
Genesis entend faire les choses autrement, du moins au Canada: des ventes en ligne, un service de concierge et... des boutiques. La première au monde vient d'ouvrir à Toronto, deux autres suivront dès cet automne à Montréal.
Autofocus-Boutique-Genesis-Toronto-Mai-2017-Nadine-Filion-6.jpg

Genesis, la division de luxe Genesis de la marque-mère Hyundai, a officiellement commencé la distribution de ses berlines G80 et G90 à l’automne dernier en Amérique du Nord et, évidemment, en Corée, mais aussi en Russie, en Chine, en Australie et dans certains pays du Moyen-Orient. (Pas encore en Europe, notez bien).

Alors que les concessionnaires Hyundai des États-Unis se chargent de la vente, de la livraison et du service de la nouvelle marque haut de gamme, une voie différente a été empruntée par le Canada. Un peu comme pour la californienne Tesla, on veut miser sur des boutiques dans les grandes métropoles et des installations indépendantes des concessions Hyundai – jusqu’à une 30aine d’ouest en est d’ici 2021.

Justement: la première Boutique Genesis au Canada – et qui mine de rien, s’avère être la première au monde – a été inaugurée cette semaine sur la rue Queen Est, à Toronto. Elle est gérée par le groupe Downtown Automotive, qui possède les concessionnaires Hyundai, mais aussi Toyota/Lexus, Nissan/Infiniti et BMW/Mini à un jet de pierre de là.

HeapMedia436238

Au Québec, il faudra patienter jusqu’en septembre pour voir s’ouvrir les portes de deux boutiques en région montréalaise. Les annonces confirmées par le directeur et responsable de la stratégie corporative pour Genesis Motors Canada, Michel Ricciuto: une boutique au Carrefour Laval (en partenariat avec le groupe Albi) et une autre à deux pas de l’Autoroute Bonaventure, au coin des rues Robert-Bourassa et Wellington (en partenariat avec le groupe Gravel).

Ce dernier point de contact de 7000 pieds carrés sera deux fois plus vaste que la boutique torontoise de la rue Queen, parce qu’elle offrira littéralement le «service au volant»:

«Le propriétaire d’une Genesis n’aura qu’à y laisser son véhicule pour l’entretien, entretien qui sera effectué dans les ateliers de Gravel Iles-des-Soeurs Hyundai, situés tout près,» explique M. Ricciuto.

HeapMedia436223

Les deux emplacements adopteront le style épuré de ce qu’on a pu admirer de visu, mardi soir à Toronto, soit une salle de montre où prédomine le ciment brut, entrecoupé d’un coin-salon, d’un coin-travail-vente, d’affiches géantes… et de berlines Genesis.

Rappelons que la marque a l’intention d’ajouter à sa gamme, d’ici quatre ans, deux utilitaires et une sportive, de même qu’une berline compacte – la G70 doit débarquer sur notre marché en janvier prochain.

Lorsque la famille Genesis sera plus étoffée, des points indépendants devraient voir le jour dans l’ouest de Montréal, sur la Rive-Sud, à Blainville et à Trois-Rivières. Déjà, le groupe de concessionnaires Daigle s’est installé rue Etienne-Dubreuil, à Québec, ce qui en fait officiellement le premier concessionnaire Genesis au pays.

Depuis que les ventes (uniquement) par Internet de Genesis ont débuté au Canada en novembre dernier, quelque 200 unités ont trouvé preneurs, dont le quart dans la Belle Province. Toutes proportions de marché gardées, c’est sept fois moins de ce côté-ci de la frontière que les 13 500 unités vendues (en concessionnaires) aux États-Unis en six mois.

HeapMedia436227

Copyright © 2015 Nadine Filion. Tous droits r�serv�s.