Nouvelles
jeudi, 11 mai 2017
Et ce sera 52 995$ pour l'Alfa Romeo Stelvio 2018, du nom de la légendaire passe italienne, et premier utilitaire de la marque italienne à débarquer chez les 9 (...) concessionnaires canadiens dès cet été.
Alfa-Romeo-Stelvio-2018-On-Connait-Les-Prix-2.jpg

Depuis que la marque Alfa Romeo est revenue s’offrir à notre continent il y a deux ans et des poussières, elle fait bien peu de vagues. Sa sportive deux places 4C, en coupé ou en décapotable Spider, de même que sa berline Giulia, en vente depuis le début de cette année seulement, ne se sont écoulées, à date, qu’en 279 exemplaires… à travers le Canada.

Pour faire bouger les choses, quoi de mieux pour la famiglia que de se doter d’un utilitaire? Après tout, même les Jaguar (F-Pace), Maserati (Levante) et Bentley (Bentayaga) de ce monde ont leur VUS, alors…

C’est le nom du plus haut col des Alpes italiennes, soit la passe Stelvio, que porte le nouvel utilitaire haut de gamme fabriqué à l’usine Cassino, à une centaine de kilomètres au sud de Rome.

Ce n’est pas rien, que de porter cette légendaire désignation. Top Gear n’a-t-il pas déclaré que l’étroit chemin en lacet qui compte 48 virages en épingle à cheveux, bien numérotés (on vous le confirme: on a eu la chance de les compter!) et qui culmine à 2743 mètres d’altitude était la route la plus palpitante du monde?

HeapMedia435304

Pour maîtriser pareille ascension, c’est un moteur quatre cylindres turbo (2,0 litres) qui animera l’Alfa Romeo Stelvio 2018, assemblé à même la plateforme de la sportive quatre portes Giulia.

Et comme promis lors de son dévoilement officiel, au salon de Los Angeles à l’automne dernier, l’organe produira 280 chevaux et un couple de 306 lb-pi, le tout transmis par une boîte automatique huit rapports. On nous parle du 0-100km/h en 5,5 secondes.

On s’attendait à ce que l’habitacle recèle de gâteries afin de rivaliser avec les Audi Q5, Mercedes-Benz GLE, BMW X3 et Porsche Macan de ce monde, et on sera servi: sièges et volant chauffants seront de série, phares bi-xénon, hayon à commande électrique et, évidemment, la traction intégrale Q4 seront de série.

Tout ça pour un prix passablement querelleur dans la catégorie qui nous intéresse: 52 995$ pour la version «de base» et, si vous vous commettez pour la variante Turismo Internazionale (Ti) avec roues de 19 pouces, boiseries intérieures et écran central plus grand, il vous suffira d’allonger 2000$ de plus.

Encore un p’tit lousse dans le budget? Pour plus ou moins 3000$ supplémentaires, vous obtiendrez le groupe sport qui raffermit la suspension, amplifie le diamètre des pneumatiques, propose des sièges sport et même, en ce qui concerne l’Alfa Romeo Stelvio Ti Lusso (ouf!), le revêtement de cuir italien Pieno Fiore avec empiècements Cannelloni. Pas de farce…

À moins que vous ne vouliez patienter jusqu’à plus tard cette année, lorsque sera dévoilé le prix d’étiquette de la version Stelvio Quadrifoglio. Cette variante «trèfle à quatre feuilles» de l’utilitaire empruntera le V6 bi-turbo (2,9L) dérivé de chez la cousine Ferrari et qui prend déjà place dans la plus performante des Giulia, pour 505 chevaux et un couple de 443 lb-pi.

Dans la berline, le 0-100km/h s’annonce en 3,8 secondes…

HeapMedia435301

Copyright © 2015 Nadine Filion. Tous droits r�serv�s.